Algérie : ArcelorMittal obtient 600 millions de dollars pour accroître sa production

Le complexe sidérurgique ArcelorMittal Tebessa a obtenu 600 millions d'euros auprès de la Banque extérieur d'Algérie pour financer un plan industriel visant à porter ses capacités de production à 2,2 millions de tonnes en 2017.

  •  
  •  
Algérie : ArcelorMittal obtient 600 millions de dollars pour accroître sa production

Le complexe sidérurgique ArcelorMittal Tebessa à Annaba (dans l'est de l'Algérie) a obtenu deux lignes de crédits auprès de la Banque extérieur d'Algérie (BEA) afin de financer une grande partie du plan de modernisation du site visant à porter ses capacités de production à 2,2 millions de tonnes en 2017 contre 300 000 tonnes/an actuellement.

La première ligne de crédit, d'une valeur de 600 millions de dollars, est destinée à financer le plan d'investissement proprement dit, tandis que la seconde, d'un montant de 355 millions de dollars, devrait couvrir les besoins en fonds de roulement, rapporte l'agence APS.

Un plan global de 720 millions de dollars

Les deux actionnaires, ArcelorMittal et le groupe public algérien de sidérurgie Sider, vont contribuer à hauteur de 120 millions de dollars au financement de ce plan d'un montant global de 720 millions de dollars, selon le président du conseil d'administration de Sider, Hasnaoui Cheboub.

Le numéro un mondial de l'acier ArcelorMittal, qui détient 49% du complexe sidérurgique, va participer à hauteur de 84 millions de dollars alors que le groupe algérien contribuera à hauteur de 36 millions, a précisé Hasnaoui Cheboub.

 

Sider a repris en octobre 2013 la majorité du capital d'ArcelorMittal Tebessa (51%). L'Algérie veut développer son industrie sidérurgique afin de réduire la facture d'importation d'acier de 10 milliards de dollars par an.

  •  
  •  
Dernières publications

Vidéos recommandées