Coton | Agriculture Burkina: la production cotonnière connaitra une hausse de 6,2%

La production du coton au Burkina Faso, deuxième produit d'exportation après l'or, va atteindre 540.000 tonnes en 2015.

  •  
  •  
Burkina: la production cotonnière connaitra une hausse de 6,2%
La production du coton au Burkina Faso, deuxième produit d'exportation après l'or, va atteindre 540.000 tonnes en 2015 contre 508.000 tonnes l'an dernier, soit une hausse de 6,2%, a annoncé lundi le responsable de la société des fibres et textiles (sofitex), Jean Paul Sawadogo.

«Pour la campagne 2014/2015, la production qu'elle (Sofitex) attend est de 540.000 tonnes de coton graine contre 508.000 tonnes la campagne écoulée, soit une progression de 6,2%», a affirmé M. Sawadogo, en marge d'une signature de convention avec un pool bancaire national en vue d'un financement.

«Ces résultats, atteints malgré des conditions climatiques et pluviométriques difficiles par moments et par endroits, sont la preuve d'une vitalité retrouvée », s'est-il réjouit.

Jadis premier produit d'exportation du Burkina, le coton a été détrôné en 2009 par l'or. Toutefois, le pays reste le premier producteur de coton en Afrique avec des productions avoisinantes quelques fois 700.000 tonnes.

''C'est pour maintenir ce cap que la Sofitex, qui produit 80% du coton national, a noué un partenariat avec un pool de 11 banques exerçant au Burkina Faso pour le financement de l'intégralité du cycle de production'', a expliqué Jean Paul Sawadogo.

Ce financement qui porte sur 73 milliards de francs CFA va permettre d'acheter le coton graine, financer le transport de la production et l'évacuation des balles de fibres vers les différents ports d'embarquement, a-t-il indiqué.

Ce ''partenariat exemplaire'', selon le chef de file du pool bancaire national, Cheick Travally, est le ''signe manifeste de la vitalité, la viabilité et la bonne santé de la filière coton, incontestable locomotive de l'économie'' du pays.

Au Burkina Faso, le coton a généré en 2013 plus de 160 milliards de francs CFA de recettes dont 100 milliards reversés aux producteurs.

ab/

 

 

  •  
  •  
Dernières publications