Mangues | Fruits | APROMAB Exportation de la mangue : La campagne 2017 a été lancée

Le 24 mars s’est effectué le lancement officiel de la campagne mangue 2017 à la maison de la culture de Bobo.

  •  
  •  
Exportation de la mangue : La campagne 2017 a été lancée

La filière mangue est devenue un secteur clé dans l’économie burkinabè à travers l’exportation de milliers de tonnes de mangues au plan international. Cependant, elle est confrontée à une contrainte majeure qui est le démarrage désordonné de la campagne. En effet, certains exportateurs expédient les mangues dans un état précoce mettant en cause la qualité des mangues made in Burkina pourtant très appréciée à l’extérieur.

C’est dans cette optique que l’APROMAB ( l’Association interprofessionnelle Mangue du Burkina) faitière nationale regroupant les producteurs, transformateurs et commerçants a initié une journée de lancement de la campagne mangue pour synchroniser le temps d’exportation.
Dans l’optique de sa vision de faire du Burkina Faso le meilleur producteur d’Afrique de mangue d’ici 2020, elle s’est fixé des objectifs lignes conductrices pour sa réalisation à travers ce lancement.
Il s’agit de développer et renforcer la concertation entre les acteurs de la filière, promouvoir la communication et la création d’un label mangue du Burkina, informer et sensibiliser les autorités régionales et nationales sur l’apport de la mangue dans l’économie nationale.

Comme le souligne le président du conseil régional de l’APROMAB Paul Ouédraogo, l’ organisation stratégique de la filière au plan économique et social s’impose car l’accroissement de la production ces dix dernières années a permis l’exploitation de plus de 30000 tonnes,la mise en place d’unités de stockage, plus de 200 emplois générés et la vente de plus d’1 million de plants au niveau régional et sous régional.
Les autorités locales par la voix du secrétaire général représentant le gouverneur, se sont réjouies des résultats tirés du bilan 2015-2016 avec l’installation dans les hauts bassins de 40 unités sur 60 créant de nombreux emplois pour les jeunes et les femmes.

Un lot de produits de traitement de lutte contre la mouche de fruits estimé à 200 millions a été symboliquement remis au président de l’APROMAB ainsi que la distribution des premiers cartons d’export de mangues fraiches et séchées aux autorités.

Une visite du ranch de conditionnement a marqué la fin de la cérémonie en attendant le 21 juin pour l’ouverture d’un salon à Ouagadougou.

Haoua Touré
Lefaso.net

  •  
  •  
Dernières publications