Tourisme Tourisme au Burkina : Espoirs et inquiétudes pour les mois à venir

L’Observatoire national du tourisme a publié le dernier numéro du baromètre trimestriel du tourisme au Burkina Faso.

  •  
  •  
Tourisme au Burkina : Espoirs et inquiétudes pour les mois à venir

Cette cinquième parution donne les tendances du secteur du tourisme au cours du deuxième trimestre de l’année 2014 et dégage les perspectives pour le troisième et le quatrième trimestre. On notera surtout que l’activité touristique au Burkina a connu un léger recul au cours de la période concernée. La chaleur pendant cette période (avril, mai, juin) et l’agenda moins riche en manifestations d’envergure internationale dans notre pays au cours de ce trimestre en sont les principales raisons.                                

Tourisme au Burkina : Espoirs et inquiétudes pour les mois à venir

La destination Burkina Faso n’est pas prisée en période de canicule. Les touristes, pour la plupart occidentaux, ne la supportent pas et préfèrent changer de destination ou reporter le déplacement. Aussi, c’est en partie grâce aux grandes manifestations à caractère culturel que le Burkina connait une activité touristique intense. Ces manifestations étaient négligeables pendant le deuxième trimestre de 2014.

Selon l’étude réalisée par l’Observatoire national du tourisme(OBSTOUR) et l’exploitation de sa base de données statistiques sur les Etablissement touristiques et d’hébergement (tout établissement commercial qui offre en location des chambres, suites de chambres ou unités de logement équipées et meublées, à une clientèle principalement touristique, ainsi que les prestations annexes comme nourriture, boisson, activités de loisirs et services divers), ce sont les deux raisons qui expliquent un léger recul de l’activité touristique en avril, mai et juin.

Les arrivées ont connu un infléchissement de 5,60%. Pour les nuitées et les recettes, l’étude révèle qu’elles ont connu respectivement une baisse de 3,95% et de 9,09%.

Une proportion de 43% des professionnels interrogés estime que l’activité touristique est en affaiblissement au deuxième trimestre par rapport au premier trimestre de l’année 2014. Sur la même période, 40% ont jugé qu’elle est stable et pour les 17% restant elle serait en hausse.

3è et 4è trimestre plus prometteurs

Le 3è trimestre est celui des vacances. Et c’est cette période qui fait généralement le printemps du tourisme national. Le Burkina est beaucoup visité. Du nord au sud, de l’Est à l’Ouest, les sites touristiques sont pris d’assaut par des visiteurs qui veulent se délecter de ce que le pays des « hommes intègres » offre de beau à voir ; tout ceci au grand bonheur des Etablissements Touristiques d’Hébergements. Les mois de juillet, Août, septembre pourraient faire oublier les chiffres relativement mauvais du 2 è trimestre.

Lire la suite sur Tourismeaufaso

  •  
  •  
Dernières publications