Banque | finances Place financière de Ouagadougou : BDU-BF fait son entrée

La place financière de Ouagadougou est, depuis 2008 en pleine effervescence. 

  •  
  •  
Place financière de Ouagadougou : BDU-BF fait son entrée

Après les entrées fulgurantes d’UBA et de Coris Bank courant l’année 2008, l’absorption de la BACB par EcoBank en 2009 et l’arrivée du marocain Attijariwafa Bank en 2010, le secteur bancaire vient encore d’enregistrer une nouvelle entrée.

Créée par l'émission de 550 000 actions d'une valeur nominale de 10 000 F CFA chacune, entièrement souscrites et intégralement libérées, la Banque de l’Union-Burkina Faso (BDU-BF), filiale de la Banque de développement du Mali (BDM-SA) est, des sources d’apanews, désormais officiellement présente sur la place financière de Ouagadougou, faisant ainsi passer l’effectif des banques à treize (13) au Burkina Faso.

Egalement présent en Guinée-Bissau depuis 2005, le groupe Malien compte s’installer en Côte d’Ivoire d’ici à la fin 2014 et ambitionne d’étendre sa suprématie sur toute la sous-région ouest africaine.

Marché en situation de concurrence monopolistique, l’heure est à l’innovation technologique et à la différentiation des produits et services. Face aux mastodontes déjà présents dans le secteur, la stratégie de BDU-BF devra être convaincante si elle veut s’affirmer sur la place financière de Ouagadougou. Ses prédécesseurs nantis d’expérience et, avec à leur compte des parts importants de marché, sont déjà de sérieux obstacles à la pénétration du marché.

Chef de file du pool bancaire national, après le rachat de la BACB, EcoBank se hisse à la première place dans le classement. Viennent Bank of Africa et Coris Bank qui ne sont pas des moindres car s'étant déjà déployés sur la quasi-totalité des régions au Burkina Faso.

BAMBIO Z. François, Pour Investirauburkina.net

  •  
  •  
Dernières publications