Karité | amendes | beurre | exportations Burkina Faso : 2ème producteur mondial de karité en 2015

Le Burkina Faso est le plus grand producteur de karité après le Nigéria.

  •  
  •  
Photo utilisée à titre d'illustration Photo utilisée à titre d'illustration - Crédit photo : brownskin.fr

Le Burkina Faso est 2ème producteur mondial de karité, avec  195 millions d’arbres à karité sur une superficie de  28 % du territoire national (65.000 km²) soit une densité moyenne de 30 pieds à l’hectare. Les principaux peuplements se situent dans le sud-ouest où la production annuelle atteint 142.500 tonnes d’amandes et sur le plateau central : 135.000 tonnes. La production nationale varie entre 450.000 et 600.000 tonnes l’an.

Pour ce qui est des exportations, le Burkina Faso est classé  3ème exportateur africain de karité, juste derrière le Nigeria et le Mali. En 2015 le Burkina Faso a exporté environ 117 914 tonnes d’amende karité et 9 938 tonnes de beurre de karité ce qui lui a rapporté des recettes d’exportation respectivement de 19,2 Milliards de FCFA et de 5,2 milliards de FCFA, soit 24.4 Milliards. Les principales destinations sont le Danemark, le Ghana et le Singapour pour les amandes de Karités et la France, la Malaisie et les Pays Bas pour le beurre de karité. La contribution de cette filière au Produit intérieur est de l’ordre de 30 milliards de F.CFA, ce qui représente entre 0,5% et 1% de l’ensemble des activités.

On note un nombre de plus en plus croissant d’acteurs dans la filière avec deux tendances significatives :

  • Les femmes productrices, qui sont la base ouvrière de cette filière s’organisent de plus en plus à travers des groupements, associations et coopératives assez performantes ;
  • Les opérateurs privés investissent de plus en plus au niveau du commerce des amandes mais également dans l’industrie de l’extraction et de la transformation du beurre de karité.

Filière bien organisée

La Table Filière Karité est une organisation interprofessionnelle constituée des acteurs des trois maillons à savoir le maillon production regroupant les collectrice s d’amandes et les productrices de beurre de karité, le maillon transformation qui regroupe tous les acteurs qui fabriquent des produits à base du beurre de karité et le maillon distribution qui regroupe les distributeurs nationaux et les exportateurs des produits du karité.

Forte implication de l’Etat

Le gouvernement et ses partenaires nationaux et internationaux accompagnent les acteurs directs (producteurs, transformateurs, commerçants/exportateurs) par leurs appuis techniques et financiers, à la commercialisation et la promotion de la filière, à l’organisation et à la formation des acteurs directs de la filière, à la facilitation de relations contractuelles. Ces soutiens visent à accroitre et à améliorer la production, la recherche de débouché, règlementer la commercialisation du sésame.

BAMBIO Z François, pour investirauburkina.net

Source : Agence de Promotion des exportations 

  •  
  •  
Dernières publications