passagers | transport | compagnies Aérien : Top 5 des compagnies de transport de passagers

Au Burkina Faso, le marché du transport aérien de passagers a accusé un léger coup de mou à la fin 2014.

  •  
  •  
Embraer 170 de la compagnie Air Burkina SA Embraer 170 de la compagnie Air Burkina SA - Crédit photo :rassanga.files.wordpress.com

Treize (13) compagnies aériennes de transport de passagers se sont disputé le marché en 2014.

Air Burkina SA, l’ancêtre historique du transport aérien au Burkina Faso, en activité dans le ciel burkinabè depuis mars 1967, a conservé sa position de leader sur le marché. Avec 37 fréquences hebdomadaires et 105 836 passagers transportés en 2014, la compagnie se hisse à la tête du peloton. C’est l’une des rares compagnies à desservir la plateforme aéroportuaire de Bobo-Dioulasso la deuxième ville du pays. 

A la suite de ce transporteur déjà pétri d’expérience, vient AIR FRANCE avec huit (8) fréquences hebdomadaires et 96 316 passagers transportés en 2014. Ce concurrent de taille a attéri sur le tarmac de l'aéroport International de Ouagadougou dès 1993.

ROYAL AIR MAROC, dans le ciel burkinabé depuis 2005, se positionne à la troisième (3ème) place avec sept (7) fréquences hebdomadaires et 49 263 passagers transportés en 2014.

Vient ETHIOPIAN AIRLINES avec cinq (5) fréquences hebdomadaires et 48 279 passagers transportés en 2014. Cette compagnie, qui avait suspendu ses vols, a marqué son retour depuis octobre 2008.

La dernière dans le top 5  des compagnies est ASKY AIRLINES avec cinq (5) fréquences hebdomadaires et 40 802 passagers à son actif en 2014. Cette dernière est présente dans le ciel burkinabè depuis janvier 2010.

Ce classement qui n'engage que la Rédaction de investirauburkina.net, est uniquement fonction de la fréquence hebdomadaire des aéronefs des compagnies et du nombre total de passagers transportés par compagnie au cours de l’année 2014. 

Le marché aérien étant très sensible aux évolutions du climat sociopolitique, le classement à la fin 2015 pourrait connaître une nette différence par rapport à celui de 2014.

BAMBIO Z. François, pour investirauburkina.net 

Source : Agence Nationale de l'Aviation Civile - Août 2015

  •  
  •  
Dernières publications