fbpx

sésame Sésame : Le Burkina Faso est 8ème exportateur mondial en 2012 avec plus de 97131 tonnes exportés

Au Burkina Faso, le Sésame est le deuxième produit agricole d’exportation après le coton.

  •  
  •  
Sésame : Le Burkina Faso est 8ème exportateur mondial en 2012 avec plus de 97131 tonnes exportés

Selon la Direction de la Promotion de l’Economie Rurale (DPER), le Burkina Faso pourrait engranger au moins 100 milliards de FCFA en y investissant seulement 5 milliards de FCFA. La filière sésame jouit incontestablement d’une bonne santé au Burkina Faso. La production de sésame a, en effet considérablement augmenté depuis  2007 en passant  de 18 802 tonnes à 100 488 tonnes en 2012.

Les exportations ont également accru de manière significative dans la même  période. En 2012, le Burkina a exporté plus de 97 131 tonnes de sésame grains (soit 97% de la production nationale) dans le monde pour une valeur d’un peu plus de 45 milliards de francs CFA. En 2010, les recettes des exportations avaient atteint environ 30 milliards de F CFA pour 61 000 tonnes de sésame exportées contre 21 000 tonnes en 2008 et 15 000 tonnes en 2003. C’est dire que la filière sésame est en nette progression. En 2011, le pays occupait le 6e rang mondial après l’Inde (292 100 tonnes), l’Ethiopie (25 4127 tonnes) le Nigéria (124 081 tonnes) ; le Soudan (80 158 tonnes) et la Tanzanie (76 017 tonnes). En 2012, le pays a occupé le 8e rang mondial après la Chine et le Paraguay. Au  niveau africain le Burkina Faso occupe la 5ème place après l’Ethiopie, le Soudan, le Nigéria et la Tanzanie et la 2ème dans la sous-région ouest africaine.

Les principaux pays importateurs du sésame Burkinabé sont l’Union Européenne, notamment la Suisse et la France, le Japon et l’Egypte. Dans la sous-région ouest africaine, les clients du Burkina Faso sont essentiellement le Ghana, le Togo et la Cote d’Ivoire, pays de transit pour les destinations finales.

Aujourd’hui la promotion de la filière est au cœur des préoccupations de l’Etat qui, conscient de l’avantage comparatif que confère le sésame au Burkina Faso, ambitionne de hisser le pays au premier rang des producteurs de sésame en Afrique. C’est dans cette optique que se sont réunis autour d’une table les 20 et 21 mai 2013 dernier, les acteurs de la filière pour lancer des travaux de réflexion qui devront aboutir à la définition d’une stratégie d’accroissement de la production, de la transformation et de la commercialisation. Comme axes stratégiques définis dans le plan d’action, il s’agira dans un premier temps d’identifier les difficultés liées à la production, de proposer des solutions aux difficultés liées à la production et d’énumérer les attentes des producteurs vis-à-vis des autres maillons de la filière. Dans un deuxième temps, d’identifier les difficultés liées à la collecte et à la commercialisation du sésame, de proposer des solutions pour une amélioration du système de collecte et de commercialisation et d’énumérer les attentes des commerçants vis-à-vis des acteurs des autres maillons de la filière. Enfin, l’Etat rassure de la mise en place d’unités de transformation, toute chose qui permettra d’ajouter de la valeur au sésame exporté vers le reste du monde.

Les objectifs visés permettront sans doute de booster la filière, en créant une synergie d’actions entre les acteurs, les opérateurs, les ONG ainsi que les ministères en charge de la filière oléagineuse. C’est dans ce souci que  le Groupement des exportateurs de sésame et autres produits oléagineux du Burkina (GESB), a été officiellement installé en juillet 2011 dans le but de fédérer les acteurs autour d’un objectif commun. Cette structure vient s’ajouter aux groupements déjà existant telle que l’Union Régionale des Producteurs de Sésame de la Boucle du Mouhoun. La Région de la boucle du Mouhoun demeure d’ailleurs la première productrice et pourvoie plus de 60% de la production nationale.

De nombreux projets ont vu le jour ces dernières années grâce aux initiatives multipliées par l’Etat. Tous ces projets sont financés par des organismes internationaux d’aide au développement.

Au nombre des projets les plus importants on cite :

  • Le projet PROFIL, qui a pour objectif de "de réduire la pauvreté rurale en facilitant l'accès équitable des ruraux pauvres aux filières agricoles qui bénéficient de marchés porteurs". Ce projet est financé par le FIDA (Fond International de Développement Agricole) ;
  • Le projet PAFASP ou Projet d'Appui aux Filières Agro-Sylvo-Pastorales, qui est financé par le FMI (Fond Monétaire International) ;
  • Le PDA (Programme de Développement de l’Agriculture), une coopération germano-burkinabé qui a choisi de se pencher sur le sésame ;
  • Le PADAB (Programme d'Appui au Développement du Secteur Agricole au Burkina Faso), qui bénéficie de fonds Danois.

Cette liste de programmes qui apportent un appui technique aux paysans d’une manière générale, et aux producteurs de sésame plus particulièrement n’est pas exhaustif. D’autres projets sont en cours de réalisation actuellement et ont également inscrit le sésame parmi ces préoccupations.

La filière sésame a certes connu des progrès significatifs ces dernières années, mais il n’en demeure pas moins qu’elle se heurte des contraintes qui entravent son épanouissement. Il s’agit notamment, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, de la faible organisation des acteurs, de l’appui insuffisant dont bénéficient les acteurs, de la non-maîtrise du circuit de commercialisation, de l’absence d’un cadre de concertation entre les différents acteurs, du manque d’ information fiable sur le marché de sésame et surtout du non-respect de l’itinéraire technique depuis la production jusqu’aux opérations post-récoltes.

Malgré ces insuffisances, des projets très ambitieux pilotés par les ONGs, les associations et l’Etat, sont en cours et laissent augurer d’un lendemain très promoteur pour cette filière qui, dans les années à venir, gagnerait encore en valeur ajoutée grâce à la création d’unités de transformation.

BAMBIO Z. François, Pour investirauburkina.net         
  •  
  •  
Dernières publications

Vidéos recommandées