imc b ad

sésame | exportateurs Sésame: Le Burkina Faso se hisse au 4ème rang mondial des exportateurs en 2017

Deuxième produit agricole d’exportation au Burkina après le coton, le sésame est une source inestimable de revenus.

  •  
  •  
Sésame: Le Burkina Faso se hisse au 4ème rang mondial des exportateurs en 2017

De 2010 à 2016, les recettes de cette exportation se sont chiffrées à plus de 350 milliards de FCFA, ce qui hisse Burkina Faso au quatrième rang mondial des pays exportateurs de sésame, après l’Ethiopie, l’Inde et le Soudan.

De 2011 à 2015, le volume de sésame est passé de 58 500 tonnes à 171 500 tonnes, d’où l’intérêt et l’engagement du gouvernement dans la recherche, la production, la transformation et la commercialisation du sésame burkinabè.

La demande du sésame made in Burkina est en constante augmentation sur le marché international. D’ores et déjà, l’INTERSEB (Interprofessionnelle de la filière sésame au Burkina Faso), pour la campagne 2017-2018 prend des mesures pour la commercialisation du sésame. Il s’agit du démarrage de la collecte et la commercialisation du sésame à partir du 1er décembre 2017 ; de l’interdiction des achats au bord des champs pour les sociétés exportatrices de sésame ; de la mise en place d’un comité de réflexion pour proposer des prix plancher en début de chaque campagne.
L’INTERSEB, mise en place en 2016, a pour objectif principal de contribuer à la promotion de la filière et à l’épanouissement de ses membres. Ses membres fondateurs sont l’Union nationale des producteurs de sésame (UNAPROSEB), l’Association nationale des commerçants et exportateurs de sésame (ANACESB) et l’Association des transformateurs et transformatrices de sésame (ATS/B).

Une synthèse de BAMBIO Z. François, pour investirauburkina.net

  •  
  •  
Dernières publications