Mines | Essakane | Iamgold La mine d’Essakane produira 400 000 onces d’or par an

La minière canadienne IAMGOLD accroît sa production aurifère.

  •  
  •  
La mine d’Essakane produira 400 000 onces d’or par an

Le Premier ministre, Yacouba Issac Zida, s'est entretenu, dans la matinée du lundi 26 janvier 2015, avec le Président-directeur-général (PDG) de la société minière Essakane IAMGOLD, Stephen J.J. Letwin et les représentants-résidents sortant et entrant de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) au Burkina Faso, Hugues Messan Edurh et Reine Ayeva.

La société canadienne IAMGOLD, qui exploite la mine d'or d'Essakane dans la région du Sahel, va extraire et traiter environ 400 000 onces d'or par an. Son Président-directeur-général (PDG), Stephen J.J. Letwin a confié la nouvelle lors de son audience avec le Premier ministre, Yacouba Issac Zida, le lundu 26 janvier 2015. « Nous sommes venus saluer le Premier ministre et lui parler de nos activités à Essakane IAMGOLD, la plus importante mine du Burkina Faso. Nous voulons œuvrer ensemble à un meilleur devenir du Burkina », a ajouté le PDG Letwin. La production record de la société a été rendue possible à terme, grace à son projet majeur, qui est l'expansion de la mine. « C'est un projet qui a coûté environ 300 millions de dollars (150 milliards de CFA).

Aujourd'hui à Esskane, nous employons plus de 2400 personnes », a situé le patron de la société minière canadienne. A la suite des miniers d'Essakane, Yacouba Issac Zida s'est entretenu avec le représentant-résident sortant de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) au Burkina Faso, Edorh Hugues Messan et son successeur, Mme Reine Ayeva. « Après cinq années de service, je suis en fin de mission. Je rentre définitivement au siège de l'institution à Lomé. Nous sommes venus faire le point des actions menées au Burkina Faso.

La coopération entre la BOAD et le Burkina Faso se porte très bien », a annoncé M. Messan. De mars 2010 jusqu'au 31 décembre 2014, a-t-il précisé, la BOAD a eu un total d'engagement de 194 milliards de FCFA sur 344 milliards de FCFA octroyés au Burkina Faso depuis 1976, date de démarrage des activités opérationnelles de la Banque. Ce qui représente 56% sur le total global. Cette banque ouest africaine a beaucoup investi dans le secteur des routes. « Il y a des projets qui sont en phase de démarrage, notamment la route Didyr-Toma-Tougan, où nous avons mis un peu plus de 29 milliards de FCFA, la route Tenkodogo-Ouagadougou pour plus de 10 milliards de FCFA. Il ya aussi l'aéroport de Donsin, où nous avons mis plus de 25 milliards de FCFA », a énuméré le représentant-résident en fin de mission. La BOAD a des engagements dans « tous les secteurs » : développement rural, appui aux entreprises et banques commerciales, énergie (environ 15 milliards dans la phase 3 de la centrale de Komsilga, et 10 milliards de FCFA à la centrale Bobo2) etc. Mme Reine Ayéba, qui s'est présentée au Premier ministre, a déjà pris fonction et continuera les opérations de la BOAD au Burkina.

Bachirou NANA

  •  
  •  
Dernières publications