imc b ad

Or, | Mines | secteur minier Or : Une production de 45,8 tonnes en 2017 contre 38,5 tonnes en 2016, soit une progression de 18,9%

Au Burkina Faso, l’expansion de l’industrie est essentiellement tirée par le sous-secteur minier.

  •  
  •  
Or : Une production de 45,8 tonnes en 2017 contre 38,5 tonnes en 2016, soit une progression de 18,9%

Des nombreuses réformes visant ce secteur ont été réalisées en 2017. Lesdites réformes ont consisté principalement en la création d’une Inspection des mines, d’un secrétariat permanent de la Commission nationale des mines et d’un secrétariat permanent chargé de l’organisation de la Semaine des activités minières d’Afrique de l’ouest.

De même, on note l’opérationnalisation en cours de la Brigade nationale anti-fraude de l’or et la poursuite du processus de modernisation du cadastre minier, entamée depuis 2015.
Au cours de l’année 2017, on note l’entrée en production de la mine d’or de Houndé dans la province du Tuy, portant le nombre total de mines en production à 12 et le lancement des travaux de construction de la mine d’or de Boungou dans la province de la Tapoa.
La production minière industrielle est passée à 45,8 tonnes d’or fin en 2017 contre 38,5 tonnes en 2016 soit un taux de progression de 18,9%.
En termes de valeur, cette production a rapporté 226 milliards de FCFA au budget de l’Etat contre 190 milliards de FCFA en 2016, soit un taux d’accroissement de 19%.


BAMBIO Z. François, une synthèse pour investirauburkina.net

  •  
  •  
Dernières publications