fbpx

Le Burkina Faso regorge d’énormes opportunités d’affaires encore inexploitées. Cet aperçu non-exhaustif des secteurs porteurs et niches rentables permet aux investisseurs ayant déjà des idées de projets et désirant entreprendre au Burkina Faso de mieux s’orienter vers les créneaux et filières les plus porteurs du pays.

Secteurs porteurs, niches rentables et marchés

01 – L’Agriculture et maraîchage

  • Niche: Culture de sésame, riz, maïs, anacarde, oignons, niébé, tomates, pomme de terre, fruits et légumes etc.
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Agriculture

02 – Transformation du coton

  • Niche: Production de fils à tisser, pagne tissé Faso dan fani – autres tissus et produits en coton etc.
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Industrie

03 – Elevage et produits d'élevage

  • Niche: Elevage de poules pondeuses, poulet de chairs, porcins, exportation de bétail sur pied, production des aliments pour bétail et Volaille, viande, cuir, lait etc.
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Elevage

04 – Cimenteries et matériaux de construction

  • Niche: Production et distribution du ciment, distribution de tôles, fer à béton, gravier, sable etc
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteurs d’Activité: Industrie, mines et carrières

05 – Production et distribution d'engrais et de pesticides

  • Niche: Engrais et pesticides
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Industrie chimique

06 – Distribution de gaz domestique

  • Niche: Energie
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Distribution, énergie

07 – Production et distribution de panneaux solaires

  • Niches: Energie solaire, énergies renouvelables
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Energie

08 – Filière karité

  • Niche: Amendes de karité, production de beurre de karité, savons de toilette, lotions, autres produits karité etc
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Agro-Industrie, distribution

09 – Immobilier

  • Niche: Construction et location des maisons et de bureaux
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Immobilier

10 – Internet et téléphonie mobile

  • Niche: TIC et télécoms
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Economie numérique

11 – Huiles végétales

  • Niche: Production et distribution d’huile de coton, d’huile d’arachide d’huile de soja etc.
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Agro-alimentaire

12 – Montage et distribution de moto

  • Niche: Montage et distribution de moto
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Industrie, distribution

13 – Supers marchés

  • Niche: Grande distribution
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Distribution

14 – Boulangerie

  • Niche: Production et distribution de pain et Pâtisserie
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Agro-alimentaire, distribution

15 – Savonnerie

  • Niche: Fabrication du Savon pour ménage, de toilette et de détergents
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Industrie chimique

16 – Commerce de céréales

  • Niche: commerce de riz, maïs, sorgho etc
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteurs d’Activité: Distribution

17 – Production et distribution d'eau minérale

  • Niche: Boissons
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Agro-alimentaire

18 – Pisciculture et aquaculture

  • Niche: Elevage de poissons
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Elevage

19 – Cliniques de soins

  • Niche: Soins médicaux
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Santé

20 – Universités, écoles supérieures et cabinets de formation

  • Niche: Formation
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Education

21 – Agences de voyage

  • Niche: Transport interurbain
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Transports

22 – Fabrication et distribution de meubles

  • Niche: Production des Meubles et mobilier de Bureau, importations de meubles
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Ameublement

23 – Recyclage de déchets plastiques

  • Niche: Production des emballages et consommables plastiques
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Industrie

24 – Divertissements

  • Niche: Bowling, Jeux, salon de gym, Night-Club
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Sports et loisirs

25 – Institut de beauté

  • Niche: Coiffure-Manucure-pédicure
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Esthétique

26 – Restauration

  • Niche: Restaurant Africain et Européen 
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Alimentation

27 – Bars et maquis

  • Niche: débits de boissons 
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Boissons, loisirs

28 – Caves à vins

  • Niche: Boissons
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Boissons, Distribution

29 – Magasins de vêtements et chaussures

  • Niche: Vêtements et accessoires
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Habillement

30 – Produits de beauté et cosmétiques

  • Niche: Esthétique
  • Marché : Secteur à forte croissante
  • Secteur d’Activité: Esthétique, distribution

Cinq (5) bonnes raisons d’investir au Burkina Faso

Ces dernières années, outre ses atouts naturels et opportunités d'affaires, le pays a réalisé d’importantes réformes et dispose et un code des investissement attractif.

  1. Une économie libérale ouverte sur le reste du monde ;
  2. Une stabilité monétaire avec une parité fixe avec l’euro;
  3. Une population jeune et une main d’œuvre abondante;
  4. Un pays situé au cœur de l’Afrique de l’Ouest et ouvrant l’accès à un marché potentiel de plus de 350 millions d’habitants;
  5. D’importantes réformes réalisées et un climat des affaires assaini.

Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG)

Montant actuel du SMIG

Les salaires minima interprofessionnels garantis des travailleurs, à l’exception des employés agricoles et des personnes liées à leur employeur par un contrat d’apprentissage, sont fixés comme suit :

  • salaire horaire : cent soixante seize francs quatre vingt trois (176,83 FCFA) ;
  • salaire mensuel : trente mille six cent quatre vingt quatre (30 684 FCFA).

Les salaires minima interprofessionnels garantis des travailleurs des entreprises agricoles et assimilées, à l’exception des personnes liées à leur employeur par un contrat d’apprentissage, sont fixés ainsi qu’il suit :

  • salaire horaire minimum agricole garanti : cent soixante deux francs trente sept (162,37 FCFA) ;
  • taux journalier pour huit heures de travail : mille deux cent quatre vingt dix huit francs quatre vingt seize (1298,96 FCFA).

Réf.: Décret n°2006-655/PRES/PM du 29 décembre 2006

Evolution du SMIG au Burkina Faso de 1976 à nos jours:

  • Au 01/01/1976 : 9 187 F.CFA
  • Au 01/04/1976 : 12 480 F.CFA
  • Au 01/01/1979 : 15 600 F.CFA
  • Au 01/01/1982 : 19 760 F.CFA
  • Au 01/01/1988 : 22 653 F.CFA
  • Au 01/01/1994 : 24 918 F.CFA
  • Au 01/10/1996 : 27 089 F.CFA
  • Au 01/01/1999 : 28 779 F.CfA
  • Au 29/12/2006 : 30 684 F.CFA

Page en cours et régulièrement mise à jour ...

X

Right Click

No right click