fbpx

Le 3 mars dernier lors d’une conférence de presse sur la baisse du prix des hydrocarbures,  le ministre burkinabè du commerce a annoncé l’arrivée d’un géant du gaz, prêt à investir.

Le marché burkinabé du gaz est actuellement dominé par trois principaux fournisseurs dont Sodigaz, Total et Oryx.

Déjà, après l’annonce de l’arrivée de ce mastodonte au visage encore inconnu, tous les regards sont tournés vers Vivo Energy, un concurrent de très gros calibre dont l’entrée sur le marché pourrait considérablement jouer sur la structure des prix.

Une synthèse de BAMBIO Z. François, pour Investir au Burkina

X

Right Click

No right click