fbpx

Au Burkina Faso, L’activité minière connaît un essor fulgurant depuis les années 2000, avec l’or premier produit d’exportation devant le coton depuis 2009.

Le Burkina Faso figure au 6ème rang des pays producteurs d’or en Afrique en 2018, derrière le Ghana, le Soudan, l’Afrique du Sud, le Mali et la Guinée respectivement 1er, 2ème, 3ème, 4ème et 5ème  selon un rapport de la banque mondiale.

Malgré la crise sécuritaire, le Burkina Faso compte parmi les pays africains ayant un secteur minier dynamique.

L’industrie minière au Burkina Faso a réalisé un chiffre d’affaires de 1.540 milliards F.CFA en 2018 et sa contribution à la formation du PIB a été de 10,6%.

Le secteur minier a permis la création de plus de 10.000 emplois décents et plusieurs dizaines de milliers d’emplois indirects créés par les sous-traitants.

Le Burkina Faso compte à ce jour 13 mines avec une production annuelle estimée à 53 tonnes d'or en 2018.

A cet effet, les actifs du pays invité d’honneur sur le secteur minier burkinabè se chiffrent à 3,39 milliards de dollars, soit environ 2 000 milliards de F.CFA.

Sur les 13 mines en exploitation au Burkina Faso, 7 sont canadiennes et sur les 3 mines en construction, 2 sont également canadiennes.

Le Canada occupe le premier rang des investisseurs miniers au Burkina Faso. 

Un Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers entre le Canada et le Burkina Faso est d'ailleurs entré en vigueur en octobre 2017. Ledit Accord devrait favoriser et sécuriser davantage les investissements miniers du Canada au Burkina Faso.

BAMBIO Z. François, pour Investir au Burkina

X

Right Click

No right click