fbpx

L’année 2018 a été marquée par un regain d’intérêt pour le tourisme au Burkina Faso. Le nombre d’agences de voyage et de tourisme s’est accru avec l’octroi de 45 licences supplémentaires contre 39 licences délivrées en 2017, soit un progression de 23,2%.

En mai 2019, le ministère de la culture, des arts et du tourisme dénombrait 160 agences de voyage et de tourisme en règle exerçant sur le territoire national. Lesdites agences, contrairement aux agences non en règle, participent à l’offre publique relative à l’hébergement, à la restauration, à la billetterie et au tourisme.

Du fait de la réglementation, les agences de voyages et de tourisme sont tenues de transmettre trimestriellement un rapport d’activités, une mesure obligatoire pour la validation annuelle des licences des promoteurs d’agences de voyage et de tourisme.

Selon le tableau de bord des statistiques du tourisme, le bilan des activités au titre de l’année 2018 est globalement satisfaisant.

Billetterie

Au total 40 531 billets d’avions ont été émis en 2018 contre 39 564 en 2017, soit une hausse de 2,4%. 21 278 billets ont été émis en destination de pays africains, vient l’Europe avec 9 928 billets, l’Asie avec 5 704 billets et l’Amérique avec 3 621 billets.

La billetterie a permis de généré un chiffre d’affaire de 15,6 milliards de FCFA en 2018 contre 14,9 milliards en 2017, soit une légère évolution de 4,70%. La billetterie représente 99,5% du chiffre d’affaires des agences de voyage et de tourisme en 2018.

Circuits et excursions

L’organisation de circuits et excursions occupe une faible part de l’activité des agences de voyage et de tourisme. En 2018, le chiffre d’affaire généré par la filière « circuits et excursions » s’est établie à 72,6 millions de FCFA contre 67 millions en 2017, soit un accroissement de 8%.

La filière « circuits et excursions » a enregistré une chute drastique en 2014. Depuis, même si l’on note une reprise, l’activité est à un niveau bas et génère peu de revenus.

Chiffre d’affaires réalisé

En termes de recettes, l’activité des agences de voyage et de tourisme a permis de générer un chiffre d’affaires de 15,67 milliards de FCFA contre 14,50 milliards de FCFA en 2017, soit une hausse de 5%.

Globalement, on note un regain d’intérêt pour le tourisme qui renaît petit à petit. De plus en plus le pays s’adapte aux mutations récentes et fait montre de résilience face à la précarité qu’elle traverse et qui ne lui ai pas propre. 

BAMBIO Z. François, pour investir au Burkina

Source : Ministère de la culture, des arts et du tourisme – Tableau de bord des statistiques du tourisme éditions 2017 et 2018.

X

Right Click

No right click